Les statistiques au service de la nation

Dans le contexte de mondialisation et d’intégration des marchés où le Bénin est soumis à l’interaction de ses partenaires commerciaux, les flux commerciaux du pays ont connu de fortes variabilités dans le temps. L’analyse des échanges du Bénin avec le reste du monde pour l’année 2019 révèle des faits marquants qui se présentent ainsi qu’il suit :

  • la situation du déficit commercial s’est sensiblement améliorée, passant de 1102,9 à 1001,9 Milliards FCFA entre 2018 et 2019, soit une réduction du déficit de 9,2% ;
  • le montant des exportations se chiffre à 498,4 Milliards FCFA contre 1695,2 Milliards FCFA d’achat à l’extérieur, soit un taux de couverture de 29,4% ;
  • les ventes et les achats à l’étranger ont connu respectivement un repli (-8,0% pour les achats et -5,7% pour les ventes) par rapport à 2018 ;
  • pour les ventes à l’étranger, l’Asie est la première destination avec plus de deux tiers (68,0%) de la valeur totale. L’Afrique avec un cinquième des exportations (21,1%) occupe la deuxième place ;
  • pour les achats à l’étranger, l’Asie (42,6%) occupe la première place devant l’Europe (27,0%) et l’Afrique (24,6%) ;
  • les exportations du Bénin vers les autres pays de l’UEMOA ont connu une augmentation de 17,2% par rapport à 2018. Cependant, elles ont connu un repli de 8,9% au niveau de la zone CEDEAO, du fait de la forte contraction (-32,4%) des exportations vers le Nigeria en 2019 ;
  • le repli d’un cinquième (-19,7%) des flux commerciaux avec le Nigeria en 2019 s’est traduit par une légère contraction des importations en provenance de l’espace CEDEAO ;
  • le « coton, non cardé ni peigné », vendu pour un montant de 263,9 Milliards de FCFA, occupe la première place, viennent ensuite « les noix de coco, noix du brésil et noix de cajou, fraîches ou sèches, même sans leur coque » ;
  • le « riz » (19,7%) est le premier produit acheté de l’extérieur, il est suivi des « huiles de pétrole ou de minéraux bitumineux, autres que les huiles brutes ; préparations » (12,6%) et de l’« énergie électrique » (4,9%) ;
  • les importations du riz ont connu une baisse de 31,2% par rapport à 2018.
  • les dix partenaires les plus représentatifs dans les exportations du Bénin en 2019 sont le Bangladesh (26,9%), l’Inde (14,2%), le Vietnam (10,6%), la Chine (7,5%), le Nigéria (5,8%), le Danemark (3,6%), l’Egypte (3,5%), le Niger (3,2%), la Malaisie (3,0%) et le Burkina Faso (2,4%) ; enfin,
  • les dix partenaires les plus représentatifs dans les importations du Bénin en 2019 sont l’Inde (13,6%), la Chine (10,9%), le Togo (11,3%), la France (9,1%), la Thaïlande (5,7%), la Belgique (3,9%), les Emirats Arabes Unis (3,6%), le Maroc (3,0%), les Pays-Bas (2,7%), la Fédération de Russie (2,7%).

Téléchargez le rapport


Calendrier des Événements, Séminaires ou Ateliers

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Galerie photos et vidéos